Acheter un bijou serti de pierre n’est pas forcement aisé pour un consommateur lambda : les arnaques sont nombreuses et monnaies courantes dans certains pays telle que la Thaïlande par exemple.

 

En cas d’arnaque avérée sur le net, n’hésitez pas à contacter directement le ministère de l’intérieur ici.

Concernant les diamants, il existe de nombreuses méthodes permettant de vérifier l’authenticité de celui ci. Il est même extrêmement surprenant de voir à quel point il est facile de les tester, et cela très rapidement, chez soi.

Les tests suivants n’ont pas pour objectif de remplacer une vérification faite par un professionnel, car il est très difficile de démêler le vrai du faux. Malgré tout, si vous décidiez de vérifier l’authenticité de votre diamant, l’échec ou la réussite, lorsque vous utiliserez les méthodes à venir pourront vous mettre la puce à l’oreille et vous inciter à aller chez votre bijoutier.

 

test uv diamant1. Tester un diamant avec une lampe à UV

Si vous possédez une lampe/ampoule à UV, il est extrêmement simple de tester votre pierre. Il vous suffit de placer votre diamant sous la lumière, de préférence dans une chambre sombre ou dans le noir, et de voir la réaction. En général, une lumière bleu fluorescente apparaîtra sur un diamant réel, bien que son absence ne veuille pas forcement dire que la pierre soit fausse.
Si par contre, vous observez une luminosité, légère, à tendance jaune, vert ou grise, cela pourrait indiquer une pierre éventuellement fausse.

 

 

Tester un diamant - translecture2. Tester un diamant avec du papier journal

Un test on ne peut plus simple : placez votre diamant sur un journal. Si vous pouvez lire au travers de celui ci, cela peut signifier que vous possédez un faux diamant en verre ou en quartz. Les vrais diamants ont un indice de réfraction très élevé : il est donc difficile de pouvoir voir au travers.

 

3. Tester un diamant en analysant le métal

Fort logiquement, un diamant coûtant cher, le métal sur lequel il est serti sera de qualité. Au choix : de l’or, du platine, du palladium ou bien de l’argent.
En vérifiant l’intérieur de la bague, vous pouvez parfois trouver les lettres CZ inscrites. Dans ce cas là , il s’agira presqu’à coup sur d’un faux diamant.

4. Tester un diamant avec de la vapeur ou de la buée

Un diamant, à l’inverse du verre, dispersera très vite la chaleur. En expirant sur celui ci, comme vous le feriez pour nettoyer un miroir, par exemple, la vapeur devrait presque instantanément disparaître. A l’inverse, si la vapeur reste pendant plus de 3 secondes sur la pierre, il se pourrait que celle si soit fausse.

5. Le test « arc en ciel »

En observant un diamant en détail, et en vous concentrant sur ses éclats brillants, vous devriez observer de jolis nuances de reflets gris. Si, au contraire, ces reflets sont « arc en ciel », alors soit vous possédez un diamant de basse qualité, soit celui ci est faux.

inclusion - imperfections diamant

6. Tester les imperfections du diamant

Les diamants ont en général quelques imperfections, que ça soit des petites fissures ou des traces de carbone : ces imperfections sont appelées des inclusions. Plus vous observerez d’inclusions sur votre diamant, plus les chances que vous soyez en possession d’une pierre de médiocre qualité sont élevées. Si, par contre, peu d’inclusions sont visibles, alors votre diamant est au choix de très haute qualité ou bien alors un faux.

 

 

Quoiqu’il en soit, en cas de moindre doute, optez toujours pour une visite chez votre bijoutier qui pourra vous répondre. Vous pouvez même aller voir plusieurs d’entre eux afin d’obtenir un plus grand nombre d’avis ; on ne sait jamais si le bijoutier est honnête ou pas après tout.